Focus sur la méthode Lego® Serious Play®

Rare sont ceux n’ayant jamais joué aux Lego®. Les briques de couleurs sont en effet une véritable institution dans le monde du jouet. La société danoise au succès et à la longévité exemplaire a tenté par le passé de surfer sur la vague de son succès en différenciant son activité et en proposant de nouveaux produits ou services, avec plus ou moins de succès. Aujourd’hui, même si les Lego® ont envahis les salles de cinéma et les écrans avec succès, la firme s’est recentrée sur son activité principale, et continue de séduire toujours autant petits et grands. D’ailleurs, parlons ici des grands, et des managers en particuliers, auxquels notre partenaire Avea Partners apprend à jouer aux Lego®.

Une méthode de formation innovante : la méthode Lego® Serious Play®

Lego® Serious Play® est une méthodologie, qui s’appuie sur un outil : les briques Lego®. Ce serious game fait partie des méthodes pédagogiques innovantes qui voient le jour depuis quelques années, et ce afin de répondre de plus en plus efficacement aux problématiques opérationnelles des organisations. Cette méthode d’apprentissage permet de répondre rapidement à ces problématiques, grâce à la participation de tous, la collaboration et la co-construction.

 

 

Construire la collaboration entre apprenants

Lego® Serious Play® s’applique lors des modules de formation « Live ». Il s’agit de réunir physiquement des équipes autour d’un même projet : construire quelque chose en briques Lego®. L’aspect ludique du projet permet de développer unengagement rapide des acteurs. La collaboration est de fait encouragée, grâce à laquelle les idées de chacun sont exploitées pour permettre de réaliser la meilleure construction possible.

Cette méthode favorise donc la compréhension et la conception des projets, l’identification d’opportunités ou encore la prise de décision en temps réel.

Cet outil pédagogique particulièrement puissant, où la collaboration et le travail en équipe sont les clés de la réussite, a déjà permis à des managers d’organisations telles que Microsoft ou la SNCF de développer leurs compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *