Françoise Mercadal-Delasalles : On ne manage plus comme au 20ème siècle

management innovant

Le festival Futur en Seine, le plus grand événement européen autour de l’innovation numérique, s’est tenu du 11 au 14 Juin dernier dans la région parisienne, avec parmi ses prestigieux partenaires, la SNCF, la Poste, Aéroports de Paris ou encore la Société Générale. L’occasion pour le site Maddyness d’interviewer Françoise Mercadal-Delasalles, manager under the buzz cette semaine, et Directrice des Ressourceset de l’Innovation de la Société Générale depuis 2009.

Selon elle, les pratiques managériales doivent évoluer avec leur temps, en s’adaptant aux nouveaux codes et aux outils digitaux, avec pour conséquence, et on l’a déjà dit, d’aplanir les relations et de casser les niveaux hiérarchiques. Chacun peut ainsi s’exprimer (en virtuel ou en physique) et challenger un propos constituant un point essentiel de ce changement. La constitution de communautés (d’apprentissage, de pratiques, d’influence) implique un changement d’attitude vis-à-vis des collaborateurs, mais aussi des clients.

Le groupe bancaire a d’ailleurs intégré cette composante en déployant un réseau social interne dans lequel les collaborateurs des agences, en première ligne dans la relation avec le client, s’expriment et provoquent les innovations, et ce tous métiers confondus. Françoise Mercadal-Delasalles présente en outre l’effort d’Open Innovation du groupe, avec des opérations de type « Hackatons », des brainstormings d’un nouveau genre en collaboration avec des start-ups et/ou des écoles.

Cet article résume assez bien les différentes pratiques actuelles d’innovation des grands groupes.

Avez-vous déjà entendu parler de ces pratiques, et pensez-vous pouvoir mettre en place des opérations de la sorte dans votre contexte opérationnel ?

A très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *